Home > Rénovation > Ma rénovation : les aides accordées

Ma rénovation : les aides accordées

rénovation

Les aides pour la rénovation énergétique de l’habitat

C’est bien beau de parler de travaux et de rénovation mais tout cela coûte cher ! C’est pourquoi aujourd’hui nous allons parler des aides qui peuvent vous être allouées pour vos travaux permettant l’amélioration et la rénovation de votre habitat. De quoi vous donner un peu le sourire 🙂 …

Si vous avez décidé de faire des travaux d’amélioration dans votre maison ou des travaux de rénovation énergétique, alors vou avez certainement droit à ce que l’on appelle « les fonds de garantie pour la rénovation énergétique ».

Qu’est-ce que c’est ?

C’est « un décret n°2016-689 du 27 mai 2016 qui définit certaines conditions ouvrant droit à la garantie du fonds de garantie pour la rénovation énergétique des logements. Ce texte s’applique aux offres de prêt émises à compter de l’entrée en vigueur d’un autre décret » – Direction de l’information légale et administrative.

Voyons à présent les différentes aides financières existantes :

Aide de l’Anah

L’Agence NAtionale de l’Habitat (Anah) peut accorder une aide à la solidarité énergétique (ASE) pour la réalisation d’importants travaux d’économie d’énergie. Cette aide s’adresse aussi bien au propriétaire qui loue ou occupe son logement qu’au syndicat de copropriétaires pour la réalisation de travaux dans la copropriété.

Pour plus de renseignement n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel de l’Anah (http://www.anah.fr/).

Vos ressources ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources suivants :

Composition
du foyer
Revenus très modestesRevenus modestes
Ile-de-FranceAutres régionsIle-de-FranceAutres régions
1 personne19 875€14 360 €24 194 €18 409 €
2 personnes29 171 €21 001 €35 510 €26 923 €
3 personnes35 032 €25 257 €42 648 €32 377 €
4 personnes40 905 €29 506 €49 799 €37 826 €
5 personnes46 798 €33 774 €56 970 €43 297 €

Attention, il est important de savoir que les revenus pris en compte sont les revenus fiscaux n-2.

Quatre critères importants sont obligatoires pour pouvoir bénéficier des aides de l’Anah :

  • l’habitation faisant l’objet de travaux doit être la résidence principale.
  • l’habitation doit dater d’au moins 15 ans.
  • il est obligatoire de vivre dans le logement ayant fait l’objet de travaux pendant une durée minimum de 6 ans.
  • Le logement doit être situé dans un département doté d’un contrat local d’engagement contre la précarité énergétique (CLE).

Aide de la caisse de retraite

Vous êtes retraité du régime général et vous souhaitez réaliser des travaux dans votre logement ? Sachez que votre caisse de retraite peut vous accorder une aide financière.

Il s’agit d’une prise en charge des travaux d’amélioration ou d’adaptation de votre logement afin de prévenir la perte d’autonomie. Les travaux doivent impérativement être réalisés dans votre résidence principale.

Cette aide sert notamment à effectuer :

  • l’isolation des pièces de vie,
  • l’aménagement des sanitaires et toilettes,
  • le changement de revêtement de sols,
  • la motorisation des volets roulants,
  • l’accessibilité du logement.

Cependant il faut respecter certaines conditions, comme être titulaire d’une retraite du régime général et avoir exercé́ son activité́ professionnelle la plus longue au régime général.

Les retraités percevant les aides suivantes, ne sont pas éligible pour l’aide de la caisse de retraite. :

  • Allocation personnalisée d’autonomie (APA)
  • Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)
  • Prestation de compensation du handicap (PCH)
  • Majoration pour tierce personne (MTP)
  • Allocation veuvage

Prime économie d’énergie “Coup de pouce économies d’énergie

Appelée aussi « Coup de pouce économies d’énergie », cette prime vise à aider certains ménages à réaliser des travaux ou des installations dis « d’économies d’énergie » dans leur logement.

Les travaux ou installations entrepris doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel ayant la « qualification » RGE (Reconnu Garant Environnement).Hydrobat est partenaire d’Hydrobat Pose, société RGE.

Cette prime peut être demandée jusqu’au 31 mars 2018.

La prime concerne les travaux suivants :

  • Remplacement d’une chaudière par une chaudière neuve au gaz ou au fioul à haute performance énergétique, c’est-à-dire dont l’efficacité énergétique est d’au moins 90 % (hors régulation).
  • Remplacement d’une chaudière par une chaudière neuve au bois de classe 5 selon la norme NF EN 303.5.
  • Installation d’un programmateur centralisé pour radiateurs électriques, installation d’un émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées

Pour pouvoir demander la prime, il faut respecter certains plafonds de ressources.

Plafonds de ressources à respecter en fonction de la situation géographique
Nombre de personnes
composant le ménage
Plafonds de ressources
en Ile-de-France
Plafonds de ressources
pour les autres régions
124 107 €18 342 €
235 382 €26 826 €
342 495 €32 260 €
449 620 €37 690 €
556 765 €43 141 €

Quelle est la marche à suivre me demanderez-vous? C’est simple, il faut suivre les cinq étapes ci-dessous.

1/ identifier les travaux à réaliser.

2/ sélectionner un partenaire signataire de la charte « Coup de pouce économies d’énergie » dont la liste est disponible sur le site du ministère chargé de l’environnement.

3/ faire parvenir vos informations et demande de devis au partenaire choisi.

4/ recevoir et accepter l’offre du partenaire choisi avant de signer le devis de vos travaux ou installations et signer ce devis proposé par le professionnel RGE choisi.

5/ retourner les factures au partenaire que vous avez sélectionné.

Voilà, dorénavant vous en savez un peu plus sur les aides dont vous avez potentiellement droit. Pour obtenir encore plus d’information, sachez que vous avez la possibilité de vous rendre sur le site https://www.service-public.fr/.
Nous vous souhaitons une agréable journée et que vos projets prennent forme…

Leave a Reply

Bitnami